Dernières actualités

13.11.2020
DPC : Le Syndrome d'Apnée Obstructive du Sommeil en médecine générale
03.11.2020
Revue systématique des EEG réalisés sur 617 patients diagnostiqués avec la COVID-19
26.10.2020
BioSerenity finaliste des Tech for Good Awards

Actualités

13.11.2020

DPC : Le Syndrome d'Apnée Obstructive du Sommeil en médecine générale

13.11.2020

DPC : Le Syndrome d'Apnée Obstructive du Sommeil en médecine générale

Retrouvez le professeur Hervé Vespignani directeur médical de BioSerenity France sur Guideline, une nouvelle plateforme de développement professionnel continu (DPC) à destination des médecins généralistes.
La formation proposée par le professeur Vespignani porte sur le Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) afin d’éduquer les médecins généralistes sur ce phénomène récurrent dont l’incidence augmente avec l’âge (plus de 30% des plus de 65 ans touchés).
La formation est composée de 4 épisodes de 15 minutes, à retrouver dès à présent sur guideline.care :

  1. Comment faire le diagnostic de SAOS en médecine générale ?
  2. Quelles sont les conséquences du SAOS ?
  3. Quels sont les traitements du SAOS ?
  4. Quand, comment et à quel spécialiste adresser un malade souffrant d’un SAOS ?
03.11.2020

Revue systématique des EEG réalisés sur 617 patients diagnostiqués avec la COVID-19

03.11.2020

Revue systématique des EEG réalisés sur 617 patients diagnostiqués avec la COVID-19

Dans cette revue systématique publiée dans le journal « European Journal of Epilepsy », les auteurs font la synthèse des données publiées sur les découvertes faites autour des examens EEG réalisés sur des patients souffrant de la COVID-19. Les données analysées dans la revue portent sur 84 études, pour 617 patients COVID-19 ayant passé un examen EEG pour suspicions de troubles neurologiques. Parmi les anomalies EEG reportées, les anomalies EEG  frontales sont mises en avant dans la revue comme caractéristiques des encéphalopathies COVID-19.

En effet, les anomalies EEG dans le cadre des encéphalopathies liées au COVID-19 sont fréquentes et sont corrélées avec la sévérité de la maladie, les antécédents neurologiques (dont l ’épilepsie) et l’allongement de la surveillance EEG. Par leur fréquence d’apparition, les anomalies EEG frontales identifiées sont donc proposées comme biomarqueur des encéphalopathies liées au COVID-19.

26.10.2020

BioSerenity finaliste des Tech for Good Awards

26.10.2020

BioSerenity finaliste des Tech for Good Awards

BioSerenity nommé dans la catégorie santé dans le cadre des Tech for Good Awards est invitée à participer à l’émission Tech and Co sur BFM Business pour y décrire son activité.

Samir Medjebar, directeur général de BioSerenity France, revient sur les solutions médicales proposées par BioSerenity, en France et aux Etats-Unis, pour faciliter la prise en charge des patients atteints de pathologies chroniques.

Société spécialiste des examens d’électrophysiologie, BioSerenity développe des dispositifs médicaux connectés qui ont pour but de simplifier l’enregistrement de l’activité électrique des patients, ainsi que des services de télémédecine d’aide à la réalisation et à l’interprétation des examens d’électrophysiologie pour les médecins.

Retrouvez l’interview en intégralité sur le site de BFM business, et rendez-vous le 9 Novembre prochain pour l’annonce des lauréats des Tech for Good Awards.

23.10.2020

Participation du professeur Hervé Vespignani à E=M6

23.10.2020

Participation du professeur Hervé Vespignani à E=M6

Le professeur Hervé Vespignani, directeur médical de BioSerenity, a reçu les équipes d’e=m6 au sein du centre de BioSerenity Nancy, situé à la clinique ELSAN Saint-André, pour apporter des éléments de réponses aux interrogations de Mac Lesggy sur le sommeil.

Au programme, la réalisation et l’interprétation d’un examen de polysomnographie. Examen de référence pour une analyse complète et approfondie du sommeil qui permet l’enregistrement de plusieurs variables par l’intermédiaire de capteurs et d’électrodes placés sur le corps. Utilisé habituellement pour déterminer l’origine des troubles du sommeil, qui touchent une personne sur trois en France, le professeur et Mac Lesggy s’intéressent aux données enregistrées par l’examen pour analyser notre imagination dormante : les rêves.

Rendez-vous en direct dimanche soir à 20h25 sur M6 pour découvrir le sujet dans son intégralité*.

*Emission diffusée Dimanche 25 Octobre à 20h25, à découvrir en replay sur 6play.fr

14.08.2020

L'intelligence artificielle (IA) au service de la précision en médecine du sommeil

14.08.2020

L'intelligence artificielle (IA) au service de la précision en médecine du sommeil

Selon le Dr. Cathy Goldstein, professeur associé de neurologie au centre des troubles du sommeil de l’université du Michigan, les données récupérées lors des examens du sommeil et analysées pas l’IA pourrait prédire l’apparition de malade dans le futur. Et ce, bien avant l’apparition des premiers symptômes.

 

En effet, la polysomnographie (PSG), examen d’analyse complet et approfondi du sommeil permet l’enregistrement de plusieurs variables par l’intermédiaire de capteurs et électrodes placés sur le corps. L’interprétation des nombreuses données récupérées (activité cardiaque, cérébrale, musculaire, oculaire et respiratoire) par l’IA pourrait ainsi permettre l’identification de patterns spécifiques qui prédiraient qui sera atteint de démence dans le futur. Par exemple, l’observation d’un changement de variabilité du rythme cardiaque chez un patient pourrait signaler le début d’une pneumonie. Et le fait d’être alerter avant pourrait permettre aux soignants d’en prévenir son apparition.

 

En effet, il est déjà reconnu qu’être atteint du syndrome d’apnées du sommeil prédispose le patient à la survenue de troubles cardiovasculaire. Seulement, grâce à l’IA et son analyse poussée des données d’examens de polysomnographie de nouvelles informations importantes pourraient être mises en avant et permettre de sélectionner le bon traitement pour le bon patient. Car pour le moment, selon le professeur Alyssa Cairns directrice de la recherche chez BioSerenity SleepMed, l’interprétation qui est faite par un technicien du sommeil est contraignante (analyse les données de la nuit par fenêtre de 30 sec). Elle introduit une part d’erreur humaine et ne permet pas d’arriver à des conclusions aussi poussées que ce qui pourrait être atteint grâce à l’IA. Si bien qu’aujourd’hui, les chercheurs et innovateurs qui s’intéressent à la médecine du sommeil travaillent activement sur la façon dont les examens de polysomnographie sont interprétés afin d’améliorer la prise en charge des troubles du sommeil et peut-être plus.

 

Pour en savoir plus : https://www.sleepreviewmag.com/sleep-diagnostics/connected-care/ai-machine-learning/artificial-intelligence-sleep-medicine-new-population-health-insights/

10.07.2020

Les cliniques virtuelles pour la prise charge de l’épilepsie ?

10.07.2020

Les cliniques virtuelles pour la prise charge de l’épilepsie ?

Combler les disparités de service en santé : arguments en faveur des cliniques virtuelles d’épilepsies dans le système de santé actuel.

 

Dans cet article publié dans le journal « Epilepsy & Behavior », les auteurs se posent la question de l’accès à la santé : comment faciliter l’accès à des soins de qualité dans un contexte médical qui a été transformé par la pandémie ? Des difficultés de continuité des soins pour les patients ont été mise en avant, notamment pour les patients souffrant de pathologies chroniques sérieuses et qui bien souvent requièrent un suivi rapproché.

 

Pour venir en aide à un système de santé qui a grandement été impacté par la pandémie, les auteurs s’intéressent à l’optimisation de la prise en charge par l’intermédiaire des services de télémédecine et de cliniques virtuelles.

 

L’article prend en exemple les patients épileptiques qui ne disposent pas d’un nombre suffisant de médecin spécialistes au plus proche de leur domicile. Manque qui s’explique par l’examen de diagnostic de référence de l’épilepsie, l’électroencéphalogramme. Examen dont la valeur médicale reste encore peu reconnue hors de la prise en charge de l’épilepsie. Avec la pandémie, le manque de disponibilité des médecins spécialistes s’est également fait sentir.

 

Ces barrières, qui empêchent trop souvent les patients de bénéficier d’une prise en charge de qualité, peuvent toutefois être surmontées par l’intermédiaire de cliniques virtuelles. Des cliniques qui rapprocheraient le lieu de prise en charge, directement chez le patient ou au sein de cliniques locales. Ainsi, les patients pourraient avoir accès à des médecins spécialistes quelle que soit l’heure ou l’endroit, et bénéficieraient de soins de qualité.

12.06.2020

Webinar : Intérêt de l'EEG dans les formes neurologiques du COVID-19

12.06.2020

Webinar : Intérêt de l'EEG dans les formes neurologiques du COVID-19

Le professeur Vincent Navarro (chef du service de neurologie de la Pitié Salpêtrière) a invité le professeur Hervé Vespignani (directeur médical de BioSerenity) à participer à la réunion REGAL du 11 Juin 2020 (Réunion d’électroEncéphaloGraphie du laboratoire de l’hôpital de la Pitié SALpêtrière).

 

La réunion qui s’est tenue sous forme de webinar revient sur l’intérêt de l’EEG dans les formes neurologiques du COVID-19, au programme :

 

  • Retour sur les évidences cliniques et études scientifiques publiées à ce jour qui mettent en évidence le potentiel neuro-invasif du COVID-19, et la place de l’EEG dans ces publications.
  • Description des cas d’anomalies caractéristiques découverts par les médecins interprétateurs Neurophy* lors de l’interprétation des tracés EEG de patients COVID-19. Lecture des tracés et mise en avant des anomalies caractéristiques qui se sont manifestées durant les enregistrements.
  • La place de l’EEG comme un outil de diagnostic prédictif du COVID-19
  • Session de questions/réponses avec les participants.

 

Retrouvez l’intégralité du webinar ici.

 

*Durant la pandémie, les équipes du service Neurophy ont été appelées pour la réalisation et l’interprétation d’examens EEG au sein des hôpitaux de l’APHP sur des patients atteint du COVID-19.

 

 

16.04.2020

L’impact neurologique du COVID-19 : interview du Pr. Vespignani

16.04.2020

L’impact neurologique du COVID-19 : interview du Pr. Vespignani

Le Jeudi 19 Avril, le professeur Hervé Vespignani, directeur médical de BioSerenity, était en direct sur les chaines télévision et radio RMC-BFMTV pour aborder le potentiel impact neurologique chez les patients COVID-19. Le Professeur a répondu aux questions des journalistes de BFM-RMC sur la récente découverte, par l’équipe Neurophy, d’anomalies électroencéphalographe chez certains patients atteints du COVID-19.

 

Ces anomalies qui se manifestent sur les tracés EEG comme caractéristiques d’une encéphalite démontrent la capacité inflammatoire du virus. Le professeur, au nom de son équipe, alerte le reste de la population médicale française, via ces interviews et une prochaine publication, sur le fait d’être vigilant sur l’apparition de symptômes neurologiques chez les patients COVID-19. Il recommande fortement la mise en place d’un examen EEG systématique post-sédation si un retard au réveil est observé, pour les cas sévères ayant nécessité une aide respiratoire. En effet, ce retard, s’il ne s’explique pas des suites de la sédation pourrait être le fait d’un impact cérébral, d’où l’importance de réaliser un examen EEG le plus rapidement possible et éviter ainsi de potentielles séquelles neurologiques.

 

Retrouvez ici, l’intervention du professeur Vespignani dans Bourdin direct (RMC Découverte & RMC radio) 

 

Retrouvez ici, l’intervention du professeur Vespignani dans Midi-15h (BFMTV)

01.04.2020

Publication - Encéphalites herpétiques en soins intensifs

01.04.2020

Publication - Encéphalites herpétiques en soins intensifs

Les encéphalites herpétiques, un nouveau type d’infection nosocomiale en soins intensifs ?

 

Cette problématique est celle que se pose le docteur Fabien Hauw, le docteur Nicolas Engrand, le professeur Hervé Vespignani (directeur médical national de Serenity Medical Services) ainsi que les docteurs Vera Dinkelacker, Pierre Jaquet, Charles Gregoire et Mathilde Perrin, auteurs d’une étude de cas publiée dans le journal scientifique Helyion.

Cette étude nous rapporte le cas d’un patient de 87 ans souffrant d’une myasthénie grave, reçu en soins intensifs à la suite d’une exacerbation de sa maladie ayant provoqué une insuffisance respiratoire. Une fois la crise passée, un mois après son admission en soins intensifs, le patient toujours en hospitalisation, a commencé à présenter des signes de confusion accompagnés d’un état fiévreux.

Dans ce contexte particulier de facteurs se recoupant entre différentes pathologies, l’encéphalite herpétique ne fut pas suspectée avant la survenue d’un état de mal épileptique, causant un retard important dans sa prise en charge. L’analyse PCR du liquide cérébrospinal du patient confirma le diagnostic d’encéphalite herpétique et le statut sérologique confirma la réactivation d’une précédente infection à herpès simplex. Malgré un traitement, le patient est décédé une semaine après le début des signes de confusion.

Les auteurs de l’étude de cas veulent mettre en avant la difficulté du diagnostic d’encéphalite herpétique lors d’une hospitalisation et alerter sur les possibles conséquences liées à ce diagnostic.

La conclusion de l’étude met en avant l’importance de suspecter une encéphalite herpétique acquise en milieu hospitalier si le patient présente des nouveaux symptômes neurologiques associés à une fièvre. Le diagnostic est d’autant plus complexe que les patients hospitalisés présentent d’autres symptômes, non spécifiques de la pathologie, amenant à un pronostic encore plus sévère.

24.01.2020

Serenity Medical Services était présent aux 30èmes JESF de Cardiologie

24.01.2020

Serenity Medical Services était présent aux 30èmes JESF de Cardiologie

Paris, le 15 Janvier 2020 – BioSerenity et Serenity Medical Services étaient présents aux 30èmes Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie qui se sont tenues à Paris au Palais des Congrès du 15 au 18 janvier 2020.

Cardiophy propose des services de réalisation et d’interprétation d’électrocardiogramme (ECG) et de Holter-ECG. L’objectif de Cardiophy est d’assurer une prise en charge efficiente des patients avec une flexibilité organisationnelle optimale. Cardiophy a pour but d’assurer une continuité des soins en synergie avec les équipes locales et les médecins spécialistes. Par ailleurs, Cardiophy assure un accès à l’innovation médicale au travers d’une plateforme numérique sécurisée, des dispositifs médicaux connectés ainsi qu’une équipe paramédicale pour accompagner les patients durant toute la durée de l’examen.

charger plus