Le service

Une équipe de techniciens et de médecins interprétateurs spécialistes de l’EEG enfant et adulte est disponible 24/7. Le service Neurophy est accessible pour votre hôpital ou à votre cabinet sur demande. Les compte-rendus d’interprétation sont disponibles sous 3h et sous 1h pour les urgences.

+10000

EEG interprétés par le réseau

Neurophy depuis février 2016

55

minutes en moyenne
pour interpréter les EEG

236911

EEG réalisés
en France en 2016

Source : PMSI 2016

70

établissements dont 10 CHU utilisent notre service

INDICATIONS DE L’EEG

Recommandations françaises sur l’électroencéphalogramme,
Neurophysiologie Clinique/Clinical Neurophysiology (2014) 44, 515—612

L’EEG EST NÉCESSAIRE POUR

  • Le diagnostic et la prise en charge initiale d’une maladie épileptique.
    Il doit alors être réalisé le plus tôt possible, si possible dans les 24 heures suivant la crise,
    afin d’augmenter sa sensibilité.
  • Le diagnostic d’état de mal à expression confusionnelle,
    ou en cas de suspicion de pseudo-état de mal convulsif d’origine psychogène.
  • Le diagnostic des troubles cognitifs, syndromes confusionnels et/ou troubles de vigilance
    évoluant de façon aiguë, subaiguë ou rapidement progressive, lorsque les données cliniques
    et le bilan paraclinique initial n’ont pas permis d’en déterminer l’étiologie.

L’EEG EST UTILE POUR

  • Le suivi des patients épileptiques (décision de maintien ou non de traitement,
    modification ou aggravation clinique) mais des contrôles systématiques
    ne sont pas préconisés.
  • Le diagnostic d’encéphalopathie métabolique.
  • Évaluation de la sévérité des encéphalopathies hépatiques.

L’EEG EST INDISPENSABLE EN CAS DE

  • Convulsions fébriles complexes et d’état de mal fébrile
  • État de mal épileptique convulsif ou non
  • Encéphalopathie, coma et mort encéphalique
  • Encéphalopathie anoxo-ischémique et surveillance d’une hypothermie
  • Confusion aiguë de troubles comportementaux ou de troubles de la vigilance
  • Première crise non provoquée
  • Diagnostic positif, étiologique de l’épilepsie
    et du syndrome épileptique dans le suivi des patients épileptiques
  • Décision d’arrêt du traitement

L’EEG PEUT ÊTRE UTILE EN CAS DE

  • Crise épileptique dans les premières heures d’un traumatisme crânien
  • Malaise du nourrisson évocateur de crise épileptique
    et en l’absence de précision clinique à cet âge
  • Troubles du spectre autistique
  • Déficience mentale
  • Troubles spécifiques du langage
  • Infirmité motrice d’origine cérébrale
  • Maladies métaboliques, chromosomiques et neurodégénératives
    en raison de l’incidence accrue d’épilepsie

ET CHEZ LES PRÉMATURÉS, EN CAS DE

  • Facteurs de risques neurologiques
  • Absence de symptomatologie, pour déterminer le stade maturatif
  • Âge gestationnel < 28 SA : EEG systématique
  • Âge gestationnel de 29 à 33 SA : l’EEG est recommandé la première semaine de vie
  • Souffrance fœtale aiguë
  • Infection
  • Rupture prolongée des membranes
  • Chorioamniotite
  • Jumeau survivant à l’autre décédé in utero
  • Entérocolite ulcero-nécrosante
  • Échographie transfontanellaire anormale ou suspecte

ET EN NÉONATALOGIE, EN CAS DE

  • Asphyxie périnatale
  • Détresse neurologique
  • Hypotonie
  • Signes neuro-végétatifs
  • Mouvements anormaux
  • Troubles du comportement
  • Crise avec ou sans convulsions

PRESTATIONS

À l’acte ou en forfait

Interprétations ou réalisations, seules ou associées

DÉTAIL DES ACTES RÉALISÉS PAR NEUROPHY
AAQP011

Électroencéphalographie sur au moins 8 dérivations avec enregistrement
d’une durée minimale de 20 minutes, au lit du malade

AAQP129

Électroencéphalographie sur 8 dérivations ou plus avec enregistrement d’une durée minimale de 30 minutes, avec numérisation et enregistrement vidéo, chez un patient de moins de 6 ans

AAQP350

Électroencéphalographie sur 14 dérivations ou plus avec enregistrement d’une durée minimale de 20 minutes, avec numérisation chez un patient de 6 ans ou plus

AAQP006

Électroencéphalographie de longue durée de 1 à 4 heures sur au moins 8 dérivations, avec enregistrement vidéo

AAQP004

Surveillance électroencéphalographique per-opératoire sur au moins 8 dérivations,
pendant moins de 4 heures

AAQP008

Surveillance électroencéphalographique per-opératoire sur au moins 8 dérivations,
pendant 4 heures ou plus

YYYY456

Supplément pour réalisation d’un acte d’électroencéphalographie au domicile
ou dans un établissement dépourvu d’appareillage électroencéphalographique

YYYY189

Réalisation d’un acte d’électroencéphalographie au cours d’une intervention de chirurgie endothoracique ou de neurochirurgie

Pour faire appel au service